Refus d'embarquement

La sécurité de nos passagers passe avant tout. C'est pour cela qu'il nous arrive parfois de refuser des passagers, en raison par exemple de leur état de santé ou pour pouvoir continuer à garantir la sécurité à bord. Nous appelons cela le refus d'embarquement. Si l'on vous refuse l'accès à bord sans raison valable, vous pouvez dans ce cas choisir de vous faire rembourser votre vol ou de faire modifier votre billet pour prendre un autre vol. Vous trouverez ci-dessous plus de précisions sur ces possibilités.

Vos droits en cas de refus d’embarquement

En cas de refus incombant à Transavia, vous pouvez :

  1. Accepter notre proposition de vol alternatif

    En cas de refus d’embarquement, nous faisons notre possible pour vous proposer un vol alternatif le plus proche de la date et de l’horaire initiaux de départ.
    Vous pourrez accepter cette nouvelle proposition.
  2. Choisir de prendre le premier prochain vol disponible

    Vous pouvez choisir de faire modifier votre réservation et prendre le premier prochain vol similaire de Transavia.
  3. Choisir de prendre un vol à une date ultérieure

    Vous pouvez aussi choisir de faire modifier votre réservation et prendre un vol similaire de Transavia, à une date ultérieure de votre choix.

De plus, vous pouvez demander une indemnisation suite à un refus d’embarquement sauf en cas de circonstance extraordinaire.

L’indemnisation dépend de la distance de votre vol :

  1. 250€

    Pour des vols inférieurs à 1500 km

  2. 400€

    Pour des vols effectués dans l'UE, supérieurs à 1500 km

  3. 400€

    Pour d'autres vols compris entre 1500 et 3500 km 

  4. 600€

    Pour les autres vols 

Nous vous invitons à nous faire parvenir votre demande d’indemnisation en remplissant ce formulaire.

Si nous vous proposons un vol alternatif cette indemnisation peut alors être divisée par deux selon les conditions suivantes :

  1. Vols jusqu’à 1500 km:

    L'arrivée prévue ne diffère pas de plus de deux heures
  2. Vols compris entre 1500 et 3500 km:

    L'arrivée prévue ne diffère pas de plus de trois heures
  3. Vols supérieurs à 3500 km:

    L'arrivée prévue ne diffère pas de plus de quatre heures

Prise en charge si l'on vous refuse l'accès à bord

Vous choisissez de prendre le premier prochain vol disponible? Vous recevrez alors l’assistance suivante à l’aéroport :

  1. Repas et/ou rafraîchissements selon le temps d’attente

  2. Si votre départ est reporté au lendemain, nous vous réserverons alors un hébergement et organiserons le transfert entre l'aéroport et l’hôtel.

Avez-vous réservé auprès d'une agence de voyages?

Les conditions mentionnées ci-dessus s'appliquent également. Cependant, nous vous invitons à contacter votre agence pour demander le remboursement de votre billet ou la modification de votre réservation en cas de refus d’embarquement.

Accès à bord refusé. Et maintenant, que se passe-t-il?

Si l'on vous refuse l'accès à bord sans raison valable, nous vous invitons à nous contacter via ce formulaire.

Retour en haut